Forums des activités d'Eclipse asbl

[Apocalypse - A24 - Camarilla - Labyrinthe - Drack's - Murder - Hobbit Bourg - Terres Sauvages - Helldorado]
__________
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Laby 9 : Débriefing

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles
Level 7
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/05/2005

MessageSujet: Laby 9 : Débriefing   Lun 22 Avr - 11:43

A froid, j'ai quand-même un avis un peu moins tranché. Sans doute avais-je encore un peu de ressenti judasien en moi.

  1. Le jeu
    Avoir quelques événements qui permettent de débloquer au bon moment les situations est une bonne idée pour maintenir la dynamique du jeu (mort par le poison, capitaine retrouvé, etc.) même si on peut avoir une impression d'inéluctabilité ou d'impuissance. Je trouve que dans un monde réaliste, on peut se retrouver impuissant face aux événements et on aurait beau faire tout ce que l'on peut, rien n'y changerait. Le fait que l'on puisse interpréter ceci en TO n'a comme seul impact que de diminuer l'espoir TO d'aboutir (pas ou peu d'incertitude), pas de modifier les actions du personnage. A la limite, à Laby, comme on joue tout à fond, on n'a peut-être pas le réflexe d'aller dire ensuite ce qu'on a fait pour qu'il y ait éventuellement un résultat. On le fait, et si en jeu rien ne se passe - comme très certainement le cas vu les contraintes TO - on le prend tel quel. Devrait-on venir plus souvent dire ce que l'on a fait pour s'assurer que s'il devait y avoir un résultat on ne serait pas passé à côté ? Dans le cas de ce GN, je ne pense pas que ç'aurait été le cas. Donc pour moi je préférerais l'éviter dans le futur car je préfère jouer de façon spontanée quitte à ce que l'orga vienne corriger par la suite s'il le faut (ex: un trucbrol trouvé derrière le bar qui était finalement TO). Laby a l'avantage qu'on prenne le choses en jeu presque tout le temps, gardons ça par défaut.

    Avoir une situation où Irini est laissée à elle-même sans n'avoir jamais pu s'organiser seule sans que quelqu'un d'autre soit là pour les orienter, sans n'avoir jamais pu laisser aux "chefs" le soin de prendre leur place dans un contexte très difficile (mort massive, disparition du cap', crétards fort en gueule, etc.) est aussi une bonne idée pour nous redonner une claque (la différence entre les attentes et la réalité) et nous forcer à le faire ou nous rendre compte que cela ne fonctionne pas.

    Le deux ensemble furent assez pénible à vivre en jeu et on rendu ce GN bien dur pour nos personnages. Donc mon ressenti critique était sans doute l'écho des emmerdes permanentes que Judas a eues pendant le week-end. Mais là Gilles en est super content (à froid).

    Sinon, comme à chaque Laby, cette magie des moments justes, d'exception et ces réelles coïncidences qui font que je me dis qu'il doit vraiment y avoir un truc à part. Peut-être le très bon match avec mes attentes, mais je vois que d'autres vivent aussi ces moments intenses. Tout ce que j'ai vécu avec quiconque durant le week-end fut parfaitement dans le ton et si le contexte avec les Assa-Criss rendait le moment encore plus intense qu'ailleurs, la même qualité de jeu s'est exprimée au bar, comme en cuisine, au réveil comme dans les moments de grosse fatigue. Si les nouveaux joueurs ont dû s'adapter, je n'en ai rien vu car mon premier contact avec eux au début du jeu montra leur niveau de jeu parfait, même s'ils étaient en train de dormir à moitié dans une cellule froide et humide. La méthode de casting fonctionne donc.

  2. L'organisation
    Je l'ai dit pour la dernière soirée mais je le vois encore ici, le travail accompli sur des détails par l'organisation montre son engouement et sa volonté de bien faire. Chapeau, c'est dans les détails qu'on fait la différence et vous y arrivez grâce à cette nouvelle énergie.

    Les conditions étaient parfaites pour le temps, humides et froides pour les dortoirs, et même si j'ai vieilli, pour rien au monde j'aurais voulu être au chaud dans un endroit propre. Je ne demande pas non plus de dormir dehors sous la pluie à choper une bronchite mais la rudesse fait partie du jeu.

  3. Le futur ?
    Je pense qu'une soirée officielle ou non serait des plus nécessaire car on a pas mal de choses à (re)discuter entre nous, avant de devoir reparaître auprès d'autre gens (et on a trois jours avant de rencontrer les Assa-Criss).

  4. Conclusion
    C'est reparti pour de bon et je vais continuer à en faire la publicité autour de moi en 'parrainant' des joueurs que je sais pouvoir convenir au jeu et réciproquement. C'est finalement dans la scène belge le retour en force d'un style peu/pas présent qui pousse un peu plus loin l'expérience de jeu.

    En fait Laby c'est un GN du passé qui est en avance sur son temps.
    Et puis Fab n’a pas dit que c’était de la meeeeeeerde. Donc nous sommes sauvés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.garou.org
Jean-Paul
Level 4
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 39
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Laby 9 : Débriefing   Lun 22 Avr - 14:16

Wé...je suis un peu comme Judas...le débriefing après tout ce que Mô avait vécu, c'était un peu tôt pour évaluer le GN en TO sans que le ressentis du perso soit derrière cette première vision de recul...

En fait, tout ce que mon personnage a vécu était extrêmement juste et cohérent...oui laby est sans doute un des seul GN où les gros guerriers tentent d'éviter le combat tant que faire ce peut...

Le côté un peu linéaire de l'intrigue à permis qu'on se concentre sur le background de l'univers, le fonctionnement des institutions en place, le ressorts et faiblesse...bref une replongée et un condensé de tout ce qu'on avait appris aux cours de notre cheminement et qui a permis de briefer en TI les nouveaux...

En fait, ce que je remarque à posteriori, puisqu'on appréhende le jeu en full TI et pas via les règles TO, c'est que les guerriers n'ont sans doute pas été assez briefé sur les changement de règles. En effet, le fonctionnement de nos compétences n'a pas changé...mais il y a eu manifestement d'autres rééquilibrages qui impactent les combats de manière assez forte et que j'ai découvert "par hasard". Ainsi, la modification des effets des fioles de combats assa criss change beaucoup de chose. Je trouve la chose plutôt positive, ça revalorise grandement les compétences de combats mais du coup la perception des forces en présences est faussée. Il nous faudrait peut-être un petit descriptif des nouveaux effets des potions que nous connaissons.
Par exemple : potion de force qui n'agit plus pour la durée d'un combat mais d'un seul coup ou peau de pierre qui ne brise plus les armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melo



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: L'avis d'une toute nouvelle pnj.   Lun 22 Avr - 16:01

Wééé j'utilise enfin un forum! j'espère que ça marche tout ça.
En bref je ne l'ai pas beaucoup ouverte pendant le débriefing à chaud. J'étais plutôt d'accord avec certaines critiques mais trop crevée pour mettre correctement des idées en place.

Le jeu avec Lana:
Règles: Je ne suis pas la seule à avoir reçu des infos au compte goute j'ai eu un peu de mal au début avec les règles d'herboristerie et pas vraiment eu le temps d'apprendre par cœur la liste des ingrédients et leur usages etc.
Les règles ont l'air assez simple mais c'est surtout le nombre d'ingrédient qui est assez touffu et m'a donné quelques difficultés à avoir un roleplay fluide (j'ai du souvent regarder ma petite liste TO). Et puis comme j'avais quand même pris pas mal de trucs sympas pour faire vraiment des crèmes baumes etc (en passant merci à Bérengère notre pharmacienne, qui n'a pas pu venir finalement, pour tout ces conseils et produits sympathique) j'ai fini par me lancer en freestyle. D'ailleurs la purge que vous avez dégusté avait vraiment les effets que je vous ai décrit donc j'espère que vous avez pété la forme toute la journée et que votre transit va bien. Sinon je m'excuse auprès de certains joueurs si cela à créé un gouffre entre les règles PJ et PNJ pour l'herboristerie.

Roleplay: Effectivement le jeu émotionnel de Labyrinthe est vraiment intense et je ne vous cache pas que j'ai été TI comme TO vraiment chamboulée. Je pensais que je ne pourrais jamais avoir un rôle plus débordé que celui que j'ai à Ragnarok mais nooooon c'était fauuuux! Lana à vraiment usé de toutes les possibilités qu'elle avait pour aider les gens. Je ne pouvais pas faire deux pas sans qu'on me demande à nouveaux quelque chose à faire alors que la liste était déjà très longue. Je n'ai eu aucun mal à faire couler des larmes lorsque Souche est mort car moi, Melo, je commençais déjà à subir le stress de mon perso. Je ne me suis pas assise 2 minutes pour manger un bout, ni boire,
Je ne vais pas m'en plaindre car rien ne m'empêchait de faire une pause en TO mais la cohérence du jeu, les pnj comme les joueurs, tout était tellement proche du réel qu'il m'était alors impossible d'imaginer que Lana soit indisponible ne fusse que 10 minutes. Et pour ça je dis Bravo à tous! Mais quand même pauvre Lana, elle s'ouvre aux quatres veines pour qu'au final on se méfie d'elle, qu'on lui dit quelle n'a plus les idées en place, pour finir par tenter quelque chose de désespèrer alors qu'elle sent sa cervelle infuser dans sa boîte crânienne (Merci Bosk pour la thèse du suicide, il n'y avait pas de ton plus juste).
Comme beaucoup l'ont dit j'ai malheureusement sentit aussi le coté imparable, que rien ne pourrait fonctionner. J'ai pourtant tout essayé; la théorie du complot, les rituels zarby des nouveaux arrivants, absolument tout... mais TO j'avais quand même le sentiment qu'il n'y avait aucun moyens que ce personnage survive et ça ne m'a pas beaucoup plu. C'est difficile de créer une histoire qui peut partir dans tout les sens, surtout si on est peu d'orgas, mais en tant que PNJ je n'en savais pas plus que les joueurs et donc le sentiment de n'avoir aucune emprise sur les événements était partagé. C'était bien sûr un sentiment autant TI que TO et là est la nuance difficile à critiquer comme l'a si bien décrit Gilles lors du Débrief à chaud.
Le jeu en chasseresse:
Je dois dire que j'ai eu un peu de mal à trouver un ton juste avec les autres pnj, chacun avait sa façon de réagir à la mort de tout les gens qu'on connaissait et la mienne ne collait pas avec le fait qu'on se pose tranquille pour manger un cassoulet. Même si TO j'avais un peu faim, TI on avait plein de lapins qu'on pouvait très bien manger une fois tranquilles. Mais j'ai adoré la partie dans les douves, jouer la parano et tout ça... c'est des moments comme ça que je préfère dans les Gn. Quand on s'est retrouvé avec les nouveaux joueurs dans l'officine Horticia l'air de rien pendant que tout le monde se demandait ce qu'il se passait avec les monstres des douves. C'était vraiment super drôle!
Sinon la fin avec Keops m'a juste permis de voir les réactions par rapport à quelqu'un de Damla ce qui était très différent de ce que j'ai connu tout le reste du week-end, bande de fayots ;-)

L'organisation:
Comme dit précédemment j'aurais aimé recevoir plus tôt la liste des ingrédients et leurs effets, j'aurais été un peu moins stressée du coup avec mon jeu horticia. Surtout que ce jeu, vu le scénar, était super important.
Je n'ai même pas pu lire mon BG finalement, que j'ai reçu sur place, je m'en suis tenue à ce qu'on m'a dit en réunion parce que j'avais pas le temps.
Mais ça à quand même été. Et vu tout le travail que vous deviez faire et le nombre d'orgas je ne vais pas vous acculer avec ce problème et j'imagine que vous vous êtes dis que vous pouviez me faire confiance et vous avez bien fait ;-)
Le manque d'arbitres est un problème plus important, j'imagine que vous l'aviez anticipé et je ne voulais pas être à votre place quand c'était le bordel, que tout le monde tombait et que le reste tentait 10 milles trucs dans tout les sens. J'avais besoin de Bob ou Padi environ toutes les 2 minutes moi... C'est pourquoi, j'en parlerai avec vous, je me propose de vous aider plus pour la prochaine pour ce qui concerne l'arbitrage et autre.
J'étais sensée être aide maquillage et + mais on ne m'a pas proposé grand chose à faire. Le dimanche je voyais François acculé et fort fatigué et je n'ai pas compris pourquoi on ne m'a pas demandé plus. C'était le deal et c'est pas parce que j'ai l'air fatiguée et que ça me donne un air tout mignon qu'il ne faut pas me demander un peu d'aide. Quand je fais une promesse je m'y tient, la prochaine fois n'hésitez pas.
Pour le confort j'ai remarqué que je tombais gravement malade après chaque GN où je prend froid, et celui ci n'a pas fait l'exception. J'ai tout tenté pour profiter un max d'un peu de chaleur. (en pensant que Lana vivrait un peu plus longtemps j'avoue). Pour les prochains GN j'anticiperai plus le fait que je dois me tenir au chaud et au sec, ce sera donc mon problème comme pour tout le monde.

La suite de Labyrinthe:
J'en serais à 100%, si il faut du matos horticia n'hésitez pas, je ne sais pas où ranger tout ce que j'ai collecté pour le jeu et il n'y a pas encore d'autre jeu pour lequel j'en ai l'utilité.
On parle entre nous de ce que je pourrais faire pour vous aider et sinon PNj toujours c'est bien aussi hein ;-)

Des bisous des câlins et bon repos



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob
Level 3
avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Gattaca
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Laby 9 : Débriefing   Lun 22 Avr - 17:17

Hello za tous,

Merci pour vos débrief et autres commentaires.

Petite note pour les PNJ, une partie de la force du jeu de Labyrinthe est qu'il n'en dévoile pas les dessous de cartes même quand il est fini.
Rien ne vous interdit de participer à ce sujet lisible par tous (PJ comme PNJ) mais, s'il vous plait, faites très attention à ce que vous y expliqué car les PJ n'ont jamais la même vision du jeu et de ce qui s'y est passé que les PNJ. Rester donc le plus général possible afin de ne pas dévoiler certaines facettes du jeu et risquer de décevoir les souvenirs des PJ.

Par contre, le forum PNJ est là pour ce genre de chose.

PNJ, Merci de votre attention sur ce point.
PJ, merci de fermer les yeux sur ce qui n'est pas pour vous au cas où cela arriverai ;-)

Bob
pour Labyrinthe

_________________
Apocalypse : Yo Blaster gang !
Camarilla : Alan Five de la Rose
Labyrinthe : Capitaine de la Caravane d'en haut

- Ceci est un post officiel du Team Laby -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eclipse-asbl.org
Nerophen
Level 1
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Laby 9 : Débriefing   Lun 22 Avr - 17:51

Suis arrivé chez moi hier vers 17 heures. Me suis lavé. J'ai fait caca. Puis je me suis effondré et j'ai dormi 16 heures de suite. Et suis toujours pas sûr d'avoir récupéré mes esprits. Faut-il vraiment en dire plus pour évoquer l'intensité du jeu?

Alors oui, c'était froid, c'était dur, c'était intense, c'était crade et c'était cruel. J'ai même pris des coups de pieds au réveil. Et j'ai trouvé qu'ils n'étaient pas déplacés. Alors oui, dans un pur moment d'introspection TI, j'ai pensé au suicide. Mais je veux aussi rajouter que c'était: intensément drôle, profondément émouvant, humainement chaleureux et j'ai adoré ça. J'ai même l'impression, après l'inoubliable Pac-Man de nos débuts, d'avoir traversé un Walibi émotionnel incroyable.

Avec un peu de recul et de réflexion, je dois dire que je suis globalement assez d'accord avec les remarques qui, lors du débrief, regrettaient le côté un peu "bocal" et l'impression d'inéluctabilité de la situation (que ça soit réel ou induit par des réflexes TO inconscients, d'ailleurs). Et je confirme ce sentiment un peu frustrant d'être les acteurs malchanceux d'une sinistre farce sur laquelle nous n'avions que peu de prises réelles. Voire le côté un peu artificiel de la disparition de capitaine qui, par moments, m'a un peu rappelé l'aventure de la plante. Cela dit, je conçois totalement que la frustration et le désarroi d'enfants abandonnés sans papa-maman étaient des pistes vraiment intéressantes à exploiter, d'autant qu'elles l'ont été à fond. J'espère juste que ça ne devienne pas systématique comme "mécanisme".

Pour ce qui est de tout le reste, organisation, intégration de règles parfois un peu expérimentales, arbitrage... j'ai senti que le nombre réduit de PNJ pesait un peu sur l'ensemble et grippait parfois un mécanisme bien huilé sur le papier. Mais la bonne volonté évidente et l'implication de chacun (tant joueur que PNJ) ont fait que ça n'ait pas beaucoup d'importance à mes yeux.

Pour moi Laby est une aventure humaine, un récit qui se vit à hauteur d'hommes et de femmes... et de ce point de vue là, il est à mon avis totalement réussi.

(ah oui, c'est aussi, en presque 20 ans de GN, la première fois que je passe une visite médicale TI... et j'ai trouvé ça vraiment excellent)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe V.



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 13/04/2013

MessageSujet: Re: Laby 9 : Débriefing   Lun 22 Avr - 20:22

Je vais essayer de faire court et dans l'ordre:

    très chouette démarrage ce qui me concerne (je pense que les autres nouveaux sont d'accord) - dès le début c'est l'immersion totale, la noyade dans le jeux, et c'était très chouette, et cette terrible peur au début ou on croit de devoir passer son weekend à se faire maltraiter. L'imersion dans un monde inconnu où pratiquement tout est nouveaux était très agréable ("c'est juste quatre types qui approchent du chateau")

    chouette personnages à jouer - je dois dire que quand j'ai reçu le backgroud j'avais un peu peur, le personnage barbare n'étant pas mon trip du tout, et puis finalement nous avons tous joué très naturellement des gens simplement différents (et non pas des idiots).

    le choc culturelle et l'intégration dans un groupe déjà existant (mais accueilant tout de même), et la redéfinition de ce que "groupe" signifie - je suis venu seul donc je m'attendais à devoir forcer l'intégration, mais le principe de la caravane contre le reste du monde façon compagnie noire est très agréable.

    l'immersion et le role play permanent. J'ai fait deux fois le tour de touts les souterrains, seul, à la recherche du fameux trousseau-de-clés-qui-ouvrent-tout, sans savoir à quoi ressemble un clé, en cherchant dans les feuilles mortes en me disant qu'il était tout à fait possible qu'elles y soient tombées.

    L'impuissance durant la phase de maladie, qui a amené un forte frustration pour les nouveaux aussi... jusqu'à ce qu'on nous dire le lendemain que de leur avoir apporté de l'eau, de s'être occupés d'eux et de les avoir tirés à l'ombre c'était déjà pas si mal Smile

    comme exprimé lors du debrief oral, le manque de PNJ/orgas c'est fait ressentir. C'est surtout pour la chasse/pistage que je l'ai ressenti - il est très facile de faire semblanc de pister, mais seulement si on à des informations TO de où vont les traces qu'on va inventer. Note positive tout de même: je ne pensais pas que vous étiez si peu, donc vous avez tout de même très bien géré ca Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laby 9 : Débriefing   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laby 9 : Débriefing
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débriefing - Ch'ti Bowl II - 2012
» Débriefing des matchs J2 (J1 ou J3 pour d'autres).
» Debrief Inter 2011 !
» débriefing du 1er tournoi hell dorado Angevin
» tournoi warhammer 40K le 13 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums des activités d'Eclipse asbl :: Forums [Labyrinthe] :: Labyrinthe [Time-out]-
Sauter vers: